This document is for strictly personal use only. No public use may be made, including in the course of teaching, without the prior consent of the author.

I II III IV V VI VII
I II III IV V VI VII

Les degrés

Les degrés indiquent les fonctions des notes d'une tonalité. À chaque degré correspond un numéro et un nom de fonction.

Présentation

Les degrés d'une tonalité correspondent à la position de la note dans la gamme.

Par exemple, en Do Majeur, le Ier degré est do, le IIe est , le IIIe est mi, etc. jusqu'au VIIe qui est si. Lorsqu'on revient sur do, on retrouve le Ier degré.

FIGURE 1 - Degrés en Do Majeur

Attention, ceci n'est vrai qu'en Do Majeur. Lorsqu'on change de tonalité (donc de gamme), il faut repartir de la première note de la gamme pour compter les degrés correspondants. Ainsi, en Sol Majeur, le Ier degré est sol, le IIe est la, le IIIe est si, etc. jusqu'au VIIe qui est fa. Lorsqu'on revient sur sol, on retrouve le Ier degré.

FIGURE 2 - Degrés en Sol Majeur

Le degré est donc relatif à la tonalité dans laquelle on évolue.

Remarquez que les degrés sont notés en chiffres romains, jamais en chiffres arabes, ceci afin de ne pas les confondre avec les chiffrages d'accord.

Les degrés et l'harmonie

À chaque degré correspond une harmonie, c'est-à-dire un accord de trois sons construit sur le degré en question, par un empilement de tierces.

FIGURE 3 - Harmonies des degrés en Do Majeur

FIGURE 4 - Harmonies des degrés en Sol Majeur

Le tableau suivant donne les harmonies de chacun des degrés du mode Majeur. Les degrés I, IV et V forment des accords parfaits Majeurs alors que les degrés II, III et VI forment des accords parfaits mineurs. Cela signifie que, quelle que soit la tonalité majeure considérée, l'harmonie du IVe degré sera toujours majeure alors que celle du IIe degré sera toujours mineure.

Attention à ne pas confondre le mode de la tonalité (ou gamme) considérée et la nature des accords construits sur les degrés. Dans les exemples précédents, nous sommes en mode Majeur, c'est-à-dire que nous partons de la gamme de Do Majeur pour construire les accords. Mais les accords construits ne sont pas tous majeurs ! Certains sont majeurs (I, IV, V), d'autres sont mineurs (II, III, IV), mais le mode de départ est bien Majeur.

Tableau - Harmonies en fonction des degrés du mode Majeur
DegréFonction
IAccord parfait Majeur
IIAccord parfait mineur
IIIAccord parfait mineur
IVAccord parfait Majeur
VAccord parfait Majeur
VIAccord parfait mineur
(VII)Accord diminué

L'harmonie résultante du VIIe degré est notée entre parenthèses car celle-ci n'est jamais utilisée en classique. Elle est considérée comme une variante de l'harmonie du Ve degré (c'est un accord de septième de dominante sans fondamentale).

Les degrés sont des fonctions

Pourquoi donc numéroter les notes d'une gamme ? En réalité, les degrés indiquent les fonctions des notes.

Pour bien comprendre ce concept, faisons une petite comparaison avec le langage. En français, les mots ont une nature et une fonction. Par exemple, dans la phrase "Cette fleur est magnifique", le mot "fleur" est un nom féminin : c'est sa nature. Le mot "fleur" est le sujet de la phrase : c'est sa fonction. Prenons une autre phrase : "J'aime cette fleur". Dans cette deuxième phrase, le mot "fleur" est toujours un nom féminin : sa nature n'a pas changé. En revanche, sa fonction est dans ce cas Complément d'Objet Direct (COD). On voit donc qu'un même mot (ou groupe nominal) peut avoir différentes fonctions, sans changer de nature.

Last update on 2018/11/16

Printing for premium user only !

Print this course with a high quality layout by subscribing at www.musiclever.com

You still have 70% of this course to discover.

Already registered? Please login.
Join us!

Join us!

Report a bug or an issue