This document is for strictly personal use only. No public use may be made, including in the course of teaching, without the prior consent of the author.

  
  

Rhythm figures

Les figures de notes sont des représentations graphiques de la durée des notes.

Les figures de base

Les figures de notes (ou figures de rythmes) représentent la durée des notes. Cette durée n'est pas absolue, c'est-à-dire qu'elle ne représente pas une valeur fixe et immuable. Elle dépend de la valeur du temps et du tempo, donc de l'œuvre interprétée.

Divisions de la ronde

La ronde (notée ) est la note de base qui sert de référence. En procédant à des divisions successives de la ronde, on obtient les autres notes.

Au Moyen-Âge, les notes étaient écrites sous forme de carrés sur une portée à une ligne. Le rythme n'était pas inscrit précisément et se transmettait par mimétisme, pendant l'apprentissage en groupe. Au fil du temps, les notes se sont arrondies. Puis s'est fait sentir le besoin de noter avec précision le rythme. C'est alors que la note de base, la ronde, a subit des divisions successives pour créer les autres figures de rythmes.

En divisant en deux parties égales la ronde, on obtient la blanche (notée ). Il faut donc 2 blanches pour faire une ronde.

En divisant la blanche en deux parties égales, on obtient la noire (notée ). Il faut donc 2 noires pour faire une blanche, et donc 4 noires pour faire une ronde.

Nous pouvons résumer ce qui vient d'être énoncé par :

= + = + + +

Vous avez peut-être appris qu'une noire était égale à 1 temps, qu'une blanche en valait 2 et qu'une ronde durait 4 temps. Cela est souvent vrai, mais pas tout le temps ! Si vous êtes débutant, vous pouvez retenir ces valeurs car elles permettent de mieux s'y retrouver au début. Cependant, si cela fait plusieurs années que vous faites de la musique, il est bon de retenir que la valeur rythmique des notes est relative aux autres notes. Dans certains cas, le temps sera égal à la blanche, la ronde vaudra alors deux temps et la noire la moitié d'un temps. La valeur rythmique d'une figure de note n'est donc plus absolue mais dépend du contexte.

Croches et divisions de la croche

Les divisions de la ronde ne s'arrêtent pas à la noire.

En divisant la noire en deux parties égales, on obtient la croche (notée ). Il faut donc 2 croches pour faire une noire et, par conséquent, 8 croches pour faire une ronde.

À partir de la croche, à chaque division, on rajoute un crochet à la hampe de la note (la tige qui part du rond de la note). Pour connaitre le nom de la figure de la note, il suffit de compter le nombre de crochet.

Ainsi, on obtient :

  • la double-croche (notée ), qui vaut la moitié d'une croche. Il faut donc 16 double-croches pour faire une ronde ;
  • la triple-croche (notée ), qui vaut la moitié d'une double-croche. Il faut donc 32 triple-croches pour faire une ronde ;
  • la quadruple-croche (notée ), qui vaut la moitié d'une triple-croche. Il faut donc 64 triple-croches pour faire une ronde.

Et l'on pourrait continuer comme celà indéfiniment mais, dans la pratique, vous rencontrerez très rarement des textes qui vont au-delà de la quadruple-croche.

Nous pouvons résumer ce qui vient d'être énoncé par :

= 2 x = 4 x = 8 x = 16 x

Arbre des figures de notes

FIGURE 1 - Arbre des figures de notes

Cet arbre permet de visualiser les divisions successives de la ronde. Pour ne pas surcharger la lecture, nous nous sommes arrêtés aux double-croches, mais il possible de continuer au-delà en triple-croches, quadruple-croches, etc. Les nombres situés à droite indiquent le nombre d'occurences de la figure de note nécessaires pour équivaloir à une ronde. Notez qu'ils correspondent aux puissances de 2, puisque l'on divise les valeurs par 2 à chaque palier. Ces chiffres entrent dans la composition du chiffrage de la mesure, il est donc important de bien comprendre leur signification.

Un tableau récapitulant les figures de notes et silences se trouvent sur la page du cours dédié aux silences.

Ligature des croches

Lorsque plusieurs croches se suivent, il est possible de les ligaturer entre elles. Les crochets disparaissent au profit d'une ligature (ligne épaisse) traversant toutes les croches de la première à la dernière. Ces deux types d'écriture sont strictement équivalents.

=

=    =

Ceci permet d'accéler la lecture et l'écriture d'un morceau. En effet, il est plus simple d'écrire une seule ligature que de dessiner 4 crochets par exemple. Pour la lecture, le groupement des croches se fait généralement par temps, parfois par 2 temps. Ainsi, on repère beaucoup plus rapidement l'emplacement des notes par rapport à la pulsation, ce qui facilite grandement le déchiffrage et la compréhension du texte.

Il est de même possible de ligaturer les divisions de la croche (double-croches, triple-croches, etc.).

=

Exemple de ligatures des croches

Les deux rythmes suivant sont équivalents.

       

          

Malgré leur équivalence, le second rythme est plus clair. On constate d'un coup d'œil qu'il y a 5 temps en tout, que les six croches prennent 3 temps et que la dernière noire arrive sur le 5e temps.*

*en considérant que la noire représente un temps.

Exemple de ligatures des double-croches

Les deux rythmes suivant sont équivalents.

       

          

Malgré leur équivalence, le second rythme est beaucoup plus clair. Les croches et double-croches sont groupées par temps. On constate d'un coup d'œil qu'il y a 5 temps en tout.*

*en considérant que la noire représente un temps.

Direction de la hampe

Mise à part la ronde, toutes les notes ont une hampe (tige verticale qui part de la tête de la note). La hampe peut être dirigée vers le haut ou vers le bas dépendamment de la position de la note sur la portée. Cependant, la direction de la hampe n'a aucune incidence sur la valeur rythmique de la note qui reste la même, quelque soit la direction.

=

=

=

=

etc.

La hampe est dirigée vers le bas si la note se situe dans la partie supérieure de la portée (c'est-à-dire au dessus de la 3e ligne). À l'inverse, la hampe sera dirigée vers le bas si la note se situe dans la partie inférieure de la portée (c'est-à-dire en dessous de la 3e ligne). Lorsque la note se situe sur la 3e ligne, la hampe sera généralement orientée vers le bas, sauf si les hampes des notes adjacentes sont orientées vers le haut.

FIGURE 2 - Direction des hampes des notes
Les notes sont dans la partieThe notes are in the upperpart of the staff,the stems are oriented Les notes sont dans la partieThe notes are in the lowerpart of the staff,the stems are oriented On the third line, Sur la 3e ligne,the stem goes downwards... ...unless the noteis surrounded byupward stems

Il existe de nombreuses règles de présentation des hampes, notamment lorsque les notes sont ligaturées par groupe. Néanmoins, ces règles concernent essentiellement les graveurs et éditeurs de partitions et non les musiciens à proprement parler. Si vous écrivez régulièrement de la musique, il est bon de connaitre la règle de base de notation des hampes.

Disposition des rythmes sur la portée

L'espacement des notes sur une portée ne dépend pas nécessairement de la durée des notes et n'est pas proportionnel à la durée des notes.

Disposition et espacement des rythmes sur la portée

FIGURE 3 - Deux dispositions différentes d'un même texte
Les deux mesures de la figure ci-dessus sont strictement identiques et doivent être exécutées de la même façon, bien que les notes soient plus serrées dans la première mesure. Remarquez également que, si la croche occupe plus d'espace que la double-croche, elle n'en occupe pas le double, de même que la noire n'occupe pas le double d'espace de la croche.

L'espacement n'est pas linéaire, ce qui à pour avantage de pouvoir écrire plus notes sur une seule et même portée. Les notes étant plus proches, elles sont lues plus rapidement et donc le déchiffrage en est facilité.

Last update on 2018/09/01

Printing for premium user only !

Print this course with a high quality layout by subscribing at www.musiclever.com

Do you master the concepts discussed in this lesson?

Report a bug or an issue

Back to school !

Enjoy one year of Musiclever for € 6.59 per month only

Offer valid until 31 October 2018 for a one-year subscription to Musiclever