This document is for strictly personal use only. No public use may be made, including in the course of teaching, without the prior consent of the author.

Les accords de 4 sons

Un accord de 4 sons est basé sur un accord de trois sons auquel est ajouté une note supplémentaire située à un intervalle de 7e de la note fondamentale.

Avant de plonger dans les accords de 4 sons, soyez certain d'être familier avec les accords de trois sons.

Introduction

Comme les accords de 3 sons, les accords de 4 sons sont formés, à l'état fondamental, par un empilement de tierces.

FIGURE 1 - À l'état fondamental, un accord de 4 sons est constitué par un empilement de tierces
Tierce Tierce Tierce

Un accord de 4 sons peut donc être décomposés en un accord de 3 sons auquel est ajouté une note supplémentaire, appelée « septième » car située à un intervalle de 7e de la fondamentale de l'accord.

FIGURE 2 - Un accord de 4 sons est formé d'un accord de 3 sons (ci-dessous, un accord parfait majeur) et d'une note suplémentaire située à un intervalle de septième de la fondamentale
7e Accord parfait majeur

Piano

Lecture audio de la figure 2 (l'accord est d'abord arpégé puis plaqué)

La troisième et la quatrième note de l'accord forment ensemble une tierce. Cette tierce pouvant être soit majeure, soit mineure, il est possible, à partir de chaque accord de trois sons, de produire deux variantes d'accord à quatre sons.

Dans les paragraphes suivants, nous allons étudier les accords de quatre sons à partir des accords de trois sons étudiés dans le cours sur les accords de trois sons.

Pour chaque accord, nous tentons de décrire au mieux l'« effet sonore » produit par l'accord afin de mieux vous aider à les reconnaitre d'oreille.

Accords de 4 sons basés sur l'accord parfait majeur

Accord de septième (de dominante)

L'accord de septième de dominante est formé d'un accord parfait majeur « surmonté » d'une tierce mineure. L'intervalle formé par la fondamentale et la note supérieure est donc une septième mineure.

Attention à ne pas confondre la nature de la septième (ici, mineure) et la nature de l'accord de 3 sons sous-jacent (ici, majeur).

FIGURE 3 - Accord de septième de dominante à l'état fondamental
Accord parfait de Sol Majeur 3ce Majeure 3ce mineure Accord de 7e de dominante 3ce mineure 7e mineure

Piano

Lecture audio de la figure 3 (l'accord est d'abord arpégé puis plaqué)

L'accord de septième de dominante est appelé ainsi car il est "naturellement" présent sur la dominante (le Ve degré) d'une tonalité.

Par exemple, en Do Majeur, la dominante est sol (car il s'agit de la 5e note de la gamme). Si l'on empile trois tierces à partir de cette note, on obtient naturellement l'accord de septième de dominante.

Cet accord de quatre sons est le plus fréquemment rencontré, dans tous les styles de musique. Il est notamment à la base du Blues. Cependant, il n'a pas la même fonction dans toutes les musiques. Le nom de « septième de dominante » est pertinent en classique, mais l'ai beaucoup moins (voire pas du tout) en jazz par exemple. C'est pourquoi, en jazz ou en rock, on utilisera le terme d'« accord de septième » ou, encore plus simple, « accord 7 ».

À l'oreille, cet accord est assez consonnant et doux. La présence d'une tierce majeure, d'une quinte juste et d'une septième mineure (moins tendue qu'une septième majeure) en fait l'accord de septième le plus consonnant, d'où son utilisation massive dans tous les styles musicaux.

Par opposition à l'accord de septième de dominante, en harmonie classique, l'ensemble des accords qui suivent sont classés parmi les septièmes « d'espèce ».

Last update on 2018/10/12

Printing for premium user only !

Print this course with a high quality layout by subscribing at www.musiclever.com

You still have 73% of this course to discover.

Already registered? Please login.
Join us!

Join us!

Report a bug or an issue