This document is for strictly personal use only. No public use may be made, including in the course of teaching, without the prior consent of the author.

  
  

Rests

Les silences sont des représentations graphiques équivalentes aux figures de notes et pendant lesquelles le musicien ne joue pas.

Les silences

Un silence est une figure représentant une durée pendant laquelle le musicien ne joue aucune note. À chaque figure de note correspond une figure de silence équivalente, de même durée. Comme pour les figures de notes, les silences n'ont pas de durée absolue mais dépendent de la valeur du temps et du tempo.

Pourquoi représenter les silences ? Si le musicien ne joue rien pendant un silence, il doit savoir pendant combien de temps il ne joue pas, pour deux raisons : premièrement, afin de respecter l'œuvre écrite et voulue par le compositeur, deuxièmement pour ne pas se décaler par rapport aux autres musiciens. Une erreur fréquente des musiciens, même d'un niveau avancé, est de ne pas savoir attendre pendant la durée d'un silence, car, la nature ayant horreur du vide, nous cherchons à combler l'espace vide laissé par le silence. Or, la musique est faite de silence et savoir "jouer" un silence est primordial pour la bonne exécution d'une œuvre et la bonne entente entre musiciens. En effet, rien n'est plus difficile que de respecter un silence dans son intégralité ! Ne négligez donc pas cet aspect là.

Pause et demi-pause

Le silence de même durée que la ronde se nomme la pause ( ).

Le silence de même durée que la blanche se nomme la demi-pause ( ) et vaut donc la moitié d'une pause.

Notez que la pause et la demi-pause sont représentées par des rectangles de taille identique. Le seul moyen de distinguer une pause d'une demi-pause est de bien identifier leur point d'attache. La pause est toujours accrochée à une ligne de portée par le dessus, alors que la demi-pause est attachée à la portée par le dessous. Généralement, la pause est suspendue à la 4e ligne de la portée alors que la demi-pause est posée sur la 3e ligne.

FIGURE 1 - Pause et demi-pause sur une portée
The whole rest, suspended on the 4th line The half rest, laying on the 3rd line

Un moyen mnémotechnique de distinguer pause et demi-pause est de s'imaginer que la pause est suspendue au plafond (la 4e ligne de la portée), c'est donc la plus grande valeur alors que la demi-pause est posée sur le sol (la 3e ligne de la portée), c'est donc la plus petite valeur des deux.

Cas particulier de la pause

Lorsqu'une mesure entière est vide, on utilise la pause pour remplir la mesure de silence, et ce quelle que soit la durée de la mesure. Dans ce cas précis (et dans ce cas seulement), la pause ne sera pas nécessairement équivalente à une ronde.

Utilisation de la pause dans une mesure complète
Dans l'exemple suivant, la mesure est à  , c'est-à-dire à 3 temps par mesure, le temps étant la noire. La pause est l'équivalent d'une ronde, donc de 4 noires. Elle dépasse d'un temps la durée d'une mesure. Pourtant, il est possible de l'utiliser dans une mesure complète, comme c'est le cas ici dans les 3e et 6e mesures.

FIGURE 2 - Utilisation d'une pause dans une mesure à 3 temps

Remarquez que lorsqu'elle est utilisée pour "combler" une mesure entière, la pause est disposée au centre de la mesure.

Soupir et divisions du soupir

Le silence de même durée que la noire se nomme le soupir ( ).

Le soupir s'écrivait autrefois . Le risque de confusion avec le demi-soupir étant élevé, ce symbole ancien est très rarement utilisé. Vous le rencontrerez peut-être sur de vieilles éditions de partition ou sur des copies de manuscrit, mais très rarement sur des partitions modernes.

Les autres silences sont obtenus par divisions successives du soupir.

Le silence de même durée que la croche se nomme le demi-soupir ( ).

Le silence de même durée que la double-croche se nomme le quart-de-soupir ( ).

Le silence de même durée que la triple-croche se nomme le huitième-de-soupir ( ).

Le silence de même durée que la quadruple-croche se nomme le seixième-de-soupir ( ).

etc.

À partir de la croche, le nombre de branches des divisions du soupir correspond au nombre de crochets des divisions de la croche. Ce qui permet de mieux retrouver l'équivalence entre figures de notes et figures de silences.

Récapitulatif

Tableau - Équivalences entre figures de notes et silences
NotesFigures de notesSilencesFigures de silencesDivisions de la ronde*
RondePause1
BlancheDemi-pause2
NoireSoupir4
CrocheDemi-soupir8
Double-crocheQuart-de-soupir16
Triple-crocheHuitième-de-soupir32
Quadruple-crocheSeixième-de-soupir64

* Nombre de notes/silences nécessaires pour obtenir la durée d'une ronde.

Last update on 2018/09/01

Printing for premium user only !

Print this course with a high quality layout by subscribing at www.musiclever.com

Do you master the concepts discussed in this lesson?

Report a bug or an issue