Ce document est réservé à un usage strictement privé. Aucune utilisation publique ne peut être effectuée, y compris dans le cadre d'un enseignement, sans le consentement préalable de l'auteur.




Le chiffrage de la mesure

Le chiffrage de la mesure indique la métrique, c’est-à-dire le nombre et la valeur des temps d'une mesure.

Positionnement

Le chiffrage est composé de deux nombres l'un sur l'autre, comme une fraction, mais sans trait horizontal pour les séparer. Il est indiqué immédiatement après l'armure, en début de portée. S'il n'y a pas d'armure, celui-ci se trouve juste après la clef de lecture de la portée.

FIGURE 1 - Positionnement du chiffrage sans et avec armure
Chiffrage sans armure Chiffrage avec armure

Contrairement à l'armure, le chiffrage n'est pas répété à chaque nouvelle portée.

Le chiffrage est valable pour toutes les mesures d'un morceau. Cependant, il est possible d'effectuer un changement de métrique en indiquant un nouveau chiffrage en début de mesure où le changement doit intervenir. Dans ce cas, le nouveau chiffrage sera valable jusqu'à la fin du morceau, à moins qu'un nouveau chiffrage apparaisse.

Vous rencontrerez peut-être les termes « chiffres indicateurs de mesure » ou « signature temporelle » qui sont synonymes de « chiffrage ». Le second est cependant à éviter, il est issu de l'anglais time signature et est peu utilisé par les musiciens francophones.

Chiffrage et mesure

Il existe deux types de mesures : les mesures à temps binaire, dites «  mesures simples  » et les mesures à temps ternaires, dites «  mesures composées  ». Les chiffrages diffèrent selon le type de mesure considérée.

Pour rappel, un temps est dit binaire lorsqu'il est divisible en deux parties égales, un temps est dit ternaire lorsqu'il est divisible en trois parties égales. Il est fréquent que l'on emploie les expressions de «  mesure binaire  » ou «  mesure ternaire  », bien que cela soit le temps qui est binaire ou ternaire et non la mesure elle-même.

Mesures simples

Dans une mesure à temps binaire, le temps est divisé en deux parties égales. On peut donc utiliser des figures de notes simples, telles que la noire ou la blanche comme valeur de temps, d'où le nom de mesure simple.

Par exemple, si le temps est égal à la noire, il peut être divisé en deux croches égales.

Lorsque la mesure est binaire, le dénominateur (chiffre inférieur du chiffrage) indique la valeur du temps. Cette valeur correspond à la division de la ronde.

Par exemple le chiffre indique la figure de note équivalent à ¼ de la ronde, c'est-à-dire la noire. Le temps sera donc égal à la noire.

Le numérateur (chiffre supérieur) indique, quant à lui, le nombre de temps.

FIGURE 2 - Chiffrage de mesure simple
Numérateur = nombre de temps par mesure Dénominateur = division de la ronde = valeur du temps

Quelques exemples de chiffrages de mesures simples

Une mesure à  indique une mesure à 3 temps, le temps étant égal à la noire ( ).  = 3

Une mesure  indique une mesure à 2 temps, le temps étant égal à la blanche ( ).  = 2

Une mesure  indique une mesure à 3 temps, le temps étant égal à la croche ( ).  = 3

Une mesure  indique une mesure à 5 temps, le temps étant égal à la noire ( ).  = 5

Abréviations

Il existe deux abréviations courantes pour les chiffrages  et .

Le symbole est l'équivalent du chiffrage .

Le symbole ( dit « c barré ») est l'équivalent du chiffrage .

Mesures composées

Dans une mesure à temps ternaire, le temps est divisé en trois parties égales. Contrairement aux mesures simples, on ne peut pas utiliser de figures de notes simples comme valeur de temps. En effet, les figures simples (noire, blanche...) ne peuvent être divisées en trois. La solution consiste à utiliser la subdivision du temps, c'est-à-dire le tiers d'un temps comme valeur de base du dénominateur.

Ainsi, pour obtenir la valeur du temps, il faut multiplier par 3 la figure de note indiquée par le dénominateur.

Par exemple, si le dénominateur est égal à , cela veut dire qu'il représente ¹⁄₈ de la ronde, c'est-à-dire la croche. Le temps sera donc égal à trois fois la croche, autrement dit la noire pointée.

Le numérateur, lui, indique le nombre de subdivisions par mesure. Pour obtenir le nombre de temps, il faut donc diviser ce nombre par trois.

Par exemple, si le chiffrage est , le nombre de temps dans une mesure sera égal à 3 (9 divisé par 3). Une mesure à  est donc une mesure à 3 temps, chaque temps valant une noire pointée.

FIGURE 3 - Chiffrage de mesure composée
Numérateur = nombre de tiers de temps par mesure Dénominateur = division de la ronde = tiers du temps

Quelques exemples de chiffrages de mesures composées

Une mesure à  indique une mesure à 2 temps (6 / 3 = 3), le temps étant égal à la noire pointée (   )

 = 6 x = 2  

Une mesure  indique une mesure à 4 temps (12 / 3 = 4), le temps étant égal à la noire pointée (   )

 = 12 x = 4  

Une mesure  indique une mesure à 2 temps (6 / 3 = 2), le temps étant égal à la blanche pointée (   )

 = 6 x = 2  

Mesure simple ou composée ?

Que la mesure soit simple ou composée, le dénominateur indique toujours une figure de note issue des divisions successives de la ronde. C'est donc toujours une puissance de deux (1, 2, 4, 6, 8, 16...). En cas de doute, n'hésitez pas consulter le paragraphe «  Arbre des figures de note  » du cours sur les figures de notes.

Pour faire la différence entre une mesure simple et une mesure composée, il faut donc s'intéresser au numérateur.

Si le numérateur du chiffrage est égal à 6, 9 ou 12 (multiples de 3 sauf 3), il s'agit d'une mesure composée. Si le numérateur est égal à 2, 3 ou 4, il s'agit d'une mesure simple.

N'utilisez jamais le dénominateur pour faire la distinction entre mesure simple et mesure composée. Intéressez-vous au numérateur et uniquement au numérateur, seul ce dernier permet de déterminer la nature de la mesure.

Il existe une certaine ambiguïté lorsque le numérateur est égal à 3. Par exemple, lorsque le chiffrage est , c'est généralement une mesure à trois temps binaires, le temps étant égal à la noire. En revanche, lorsque le chiffrage est égal à , on peut rencontrer le cas d'une mesure à 1 temps ternaire, le temps étant égal à la noire pointée.

Récapitulatif

Tableau - Quelques chiffrages fréquemment rencontrés (mesures simples)
ChiffrageValeur du tempsNombre de temps
2
3
4
2
3
4
5
2
3
4

Tableau - Quelques chiffrages fréquemment rencontrés (mesures composées)
ChiffrageValeur du dénominateurValeur du tempsNombre de temps
 2
 3
 4
 2
 2

Mesures asymétriques

Jusqu'à la fin du XIXe siècle, la musique classique est écrite dans des mesures simples ou composées. À partir du XXe siècle, la (re)découverte des musiques folkloriques par les compositeurs, l'apparation du jazz et la recherche compositionnelle vers des contrées inexplorées amènent l'introduction de mesures mélant temps binaires et temps ternaires ou introduisant des temps fractionnés. Ces mesures spéciales sont appelées mesures asymétriques.

Chiffrage de mesures à temps binaires et ternaires — Exemple 1

Une mesure à  indique une mesure à 2 temps, l'un binaire (temps = noire), l'autre ternaire (temps = noire pointée).

Cette mesure peut se décomposer ainsi :  +  c'est-à-dire 2 x + 3 x = +  

L'ordre des temps peut être inversé. Seul le contexte permet de dire si c'est le premier temps ou le deuxième temps de la mesure qui est binaire.

Sur la figure suivante, les croches d'une même mesure sont ligaturées (groupées) d'abord par 3 puis par 2. Dans ce premier cas, la mesure est donc composée d'un temps ternaire suivi d'un temps binaire.

FIGURE 4 -  décomposable en  + 
Croches groupées par 3Temps ternaire Croches groupées par 2Temps binaire

EXTRAIT AUDIO - Audio de la figure 4

La clarinette joue le thème écrit, un ensemble de cordes marque les temps sur la première et la quatrième croche de chaque mesure

En revanche, sur la figure suivante, les croches sont groupées différemment, d'abord par 2 puis par 3. Dans ce second cas, la mesure est consituée par un temps binaire suivi d'un temps ternaire.

FIGURE 5 -  décomposable en  + 
Croches groupées par 2Temps binaire Croches groupées par 3Temps ternaire

EXTRAIT AUDIO - Audio de la figure 5

La clarinette joue le thème écrit, un ensemble de cordes marque les temps sur la première et la troisième croche de chaque mesure

Lorsque le numérateur est égal à , il peut s'agir d'une vraie mesure à 5 temps binaires ou d'une mesure à deux temps, l'un binaire, l'autre ternaire.
Chiffrage de mesures à temps binaires et ternaires — Exemple 2

Une mesure à  indique une mesure à 3 temps, deux temps binaires (temps = noire), le temps restant ternaire (temps = noire pointée).

Cette mesure peut se décomposer ainsi :  +  +  c'est-à-dire 2 x + 2 x + 3 x = 2 +  

Là aussi, l'ordre des temps peut être inversé. On peut avoir les variantes suivantes :

 +  + 

 +  + 

 +  + 

Seul le contexte permet de déterminer avec précision l'alternance entre temps binaire et temps ternaire.

Chiffrages multiples

Parfois le chiffrage est décomposé en deux, afin de clarifier l'interprétation de la métrique.

Le chiffrage   indique une mesure à 3 temps et demi.

3 +

Le chiffrage  , qui pourrait sembler équivalent au précédent, indique quant à lui, une mesure à 3 temps. Les deux premiers sont binaires, le dernier est ternaire.

2 + 3 x = 2 +  

Dernière mise à jour le 09/03/2017

Impression du cours réservés aux abonnés !

Profitez d'une mise en page de qualité pour l'impression de vos cours favoris en vous abonnant sur www.musiclever.com

Testez vos connaissances !

Maitrisez-vous les concepts abordés dans cette leçon ?
Testez-vous en répondant aux questions de nos Quiz.